Les médias et la réconciliation

Apprenez comment le gouvernement du Canada répond aux appels à l'action 84 à 86 de la Commission de vérité et réconciliation.

Fondé sur les données fournies en août 2021.

84. Nous demandons au gouvernement fédéral de rétablir puis d'augmenter le financement accordé à Radio-Canada/CBC afin de permettre au diffuseur public national du Canada d'appuyer la réconciliation et de refléter adéquatement la diversité des cultures, des langues et des points de vue des peuples autochtones; plus particulièrement, nous demandons ce qui suit :

  1. accroître la programmation liée aux Autochtones et voir à ce qu'il y ait des invités qui parlent des langues autochtones;
  2. accroître l'accès équitable pour les peuples autochtones à des emplois, à des postes de direction et à des possibilités de perfectionnement professionnel au sein de l'organisation;
  3. continuer d'offrir au public des bulletins de nouvelles et des ressources d'information en ligne qui sont consacrés aux questions d'intérêt pour les peuples autochtones et tous les Canadiens, y compris en ce qui touche l'histoire et les séquelles des pensionnats ainsi que le processus de réconciliation.

Que se passe-t-il?

Dans le budget de 2016, le gouvernement du Canada a investi 675 millions de dollars pour CBC/Radio-Canada, sur 5 ans. Ce montant comprend 75 millions de dollars de nouveaux fonds en 2016, ainsi que 150 millions de dollars par an en complément du budget total investi par le gouvernement du Canada, dès 2017. Le complément annuel représente une augmentation permanente de l'investissement fédéral total destiné à soutenir l'ensemble des programmes et services offerts aux Canadiens. En tant que radiodiffuseur public national, CBC/Radio-Canada joue un rôle essentiel pour ce qui est de fournir un accès à des programmes et à des services dans l'ère du numérique, notamment des programmes et services à l'intention des Autochtones.

Dans son rapport annuel de 2016 à 2017, CBC/Radio-Canada énonce que le nouveau financement supplémentaire sur 5 ans annoncé dans le budget de 2016 lui a permis d'entreprendre des initiatives clés s'adressant aux Autochtones, comme la création de contenu destiné aux Autochtones, notamment son portail numérique « Espaces autochtones », ainsi que l'embauche d'employés autochtones locaux à Yellowknife pour la numérisation de la collection en langues autochtones de CBC North qui s'étend sur plus de 6 décennies. Le projet d'archives des langues autochtones de CBC représente plus de 75 000 heures de programmation audio réalisée dans ces 8 langues autochtones :

  • Dogrib;
  • Inuktitut;
  • Inuvialuktun;
  • Chipewyan;
  • Slavey du Nord;
  • Slavey du Sud;
  • Gwich'in;
  • Cri.

85. Nous demandons au Réseau de télévision des peuples autochtones, en tant que diffuseur indépendant sans but lucratif dont les émissions sont conçues par et pour les peuples autochtones et traitent de ces peuples, d'appuyer la réconciliation; plus particulièrement, nous demandons au Réseau, entre autres choses :

  1. de continuer d'exercer un leadership en ce qui a trait à la programmation et à la culture organisationnelle qui reflètent la diversité des cultures, des langues et des points de vue des peuples autochtones;
  2. de continuer d'élaborer des initiatives médiatiques pour informer et sensibiliser la population canadienne et tisser des liens entre les Canadiens autochtones et les Canadiens non autochtones.

Que se passe-t-il?

Le Réseau de télévision des peuples autochtones est responsable de la réponse à l'appel à l'action no. 85.

86. Nous demandons aux responsables des programmes d'enseignement en journalisme et des écoles des médias du Canada d'exiger l'enseignement à tous les étudiants de l'histoire des peuples autochtones, y compris en ce qui touche l'histoire et les séquelles des pensionnats, la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, les traités et les droits des autochtones, le droit autochtone de même que les relations entre l'État et les Autochtones.

Que se passe-t-il?

Les programmes de journalisme et les écoles de médias canadiens sont responsables de la réponse à l'appel à l'action no. 86.

Liens connexes

Date de modification :