Les sports et la réconciliation

Apprenez comment le gouvernement du Canada répond aux appels à l'action 87 à 91 de la Commission de vérité et réconciliation.

Fondé sur les données fournies en juin 2022.

87. Nous demandons à tous les ordres de gouvernement, en collaboration avec les peuples autochtones, les temples de la renommée des sports et d'autres organisations concernées, de sensibiliser le public à l'histoire des athlètes autochtones au pays.

Que se passe-t-il?

Le Centre sportif autochtone, représentant national du sport autochtone et organisme de services multisports financé par le gouvernement fédéral, a géré et présenté les Prix Tom Longboat (non disponible en français) depuis 1999.

Grâce à du financement de Patrimoine canadien (Sport Canada), les prix sont de retour depuis 2017.

Ce programme souligne les contributions exceptionnelles des athlètes autochtones au sport au Canada.

Les lauréats de 2019 ont été présentés lors de la cérémonie d'intronisation au Panthéon des sports canadiens en octobre 2019.

Les prix de 2020 ont été annulés, puisque les athlètes n'ont pas pu participer à des compétitions et pratiquer leur sport en raison de la pandémie de COVID-19.

Les lauréats de 2021 ont reçu officiellement leurs prix lors de la cérémonie d'intronisation au Panthéon des sports canadiens de 2021.

Le Cercle sportif autochtone :

  • s'engage avec le Panthéon des sports canadiens à continuer de promouvoir les prix Tom Longboat et autres projets de reconnaissance;
  • présente les Prix nationaux des entraîneurs autochtones annuellement au cours du Gala des prix du leadership sportif Petro-Canada, en collaboration avec l'Association canadienne des entraîneurs.

88. Nous demandons à tous les ordres de gouvernement de prendre des mesures afin de garantir le développement à long terme des athlètes autochtones et de maintenir leur appui à l'égard des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord, y compris le financement pour la tenue des Jeux et pour la préparation et les déplacements des équipes provinciales et territoriales.

Que se passe-t-il?

Le gouvernement du Canada reconnaît pleinement que le sport est un élément clé de l'expression de l'identité autochtone. Depuis sa création en 1990, Sport Canada a été un contributeur financier régulier des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord (JAAN)(accueil, préparation des équipes et déplacements), conformément aux dispositions du Cadre de financement des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord.

Les JAAN sont un événement multisport pour les jeunes de 13 à 19 ans qui met en valeur l'unité, le sport, la culture, la jeunesse, le bénévolat et le travail d'équipe entre les communautés des Premières Nations, métisses, inuites et non autochtones. Les JAAN ont été fondés sur les principes de la promotion d'un mode de vie sain, du renforcement de l'image de soi et de la promotion de modèles autochtones par le sport et la culture.

En octobre 2016, le Conseil des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord, avec l'approbation du Comité fédéral‑provincial-territorial du sport, a adopté un nouveau modèle d'accueil pour les JAAN qui seront organisés au Canada, tous les 4 ans, à partir de 2020. Auparavant, le Canada et les États-Unis se relayaient tous les 3 ans.

Pour les JAAN qui auront lieu après 2020, un nouveau cadre de financement et de rotation des hôtes s'appliquera, tel qu'approuvé en février 2019 par les ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables du sport, de l'activité physique et des loisirs.

Les ministres ont convenu que :

  • ce cadre d'accueil s'appliquera à partir de 2024, et tous les 4 ans par la suite;
  • le budget de fonctionnement standard des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord se situera entre 10 et 14 millions de dollars. Les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux contribueront à hauteur de 35 % du budget convenu.

Les Jeux de 2020, qui devaient avoir lieu dans la région de Halifax-Dartmouth et la Millbrook First Nation, ont été reportés en raison de la pandémie de COVID‑19. Par conséquent, le Conseil des JAAN a dû revoir la rotation des régions-hôtesses.

En avril 2021, le Conseil a approuvé une rotation révisée des régions-hôtesses qui débuterait en 2023 et maintiendrait l'intervalle de 4 ans à l'avenir.

En juin 2021, les sous-ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux (FPT) ont approuvé la rotation des hôtes telle qu'approuvée par le Conseil et avalisée par le Groupe de travail permanent sur le développement du sport autochtone.

Ce changement dans la rotation a nécessité la mise à jour du cadre de financement des JAAN afin de refléter les nouvelles dates. Le cadre révisé s'appliquera désormais à partir des JAAN de 2027 (et non les JAAN de 2024).

Le rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada et son appel à l'action no. 88 ont clairement contribué à l'obtention d'une source de financement dédiée aux Jeux autochtones de l'Amérique du Nord. Ce financement a été approuvé dans le cadre de l'enveloppe de financement consacrée à la jeunesse et au sport autochtones du budget de 2017.

Les investissements du budget de 2017 en faveur du développement des athlètes autochtones comprend 18,9 millions de dollars sur 5 ans, à partir de l'exercice 2017 à 2018, et un financement continu de 5,5 millions de dollars tous les 4 ans par la suite, pour soutenir les initiatives relatives à la jeunesse et au sport chez les Autochtones.

Les investissements des 5 premières années ont permis aux organismes d'offrir des programmes sportifs adaptés à la culture et de renforcer les rôles établis et le leadership des partenaires du système sportif canadien tels que :

  • le Cercle sportif autochtone;
  • les provinces et les territoires;
  • les organismes sportifs autochtones provinciaux et territoriaux;
  • les organismes nationaux de sport;
  • les organismes de services multisports.

L'investissement continu assure le financement de l'accueil des JAAN et comprend des fonds pour répondre aux exigences en matière de rapports ainsi que pour combler les lacunes en matière de données et de recherche concernant les enfants et les jeunes autochtones dans le sport.

89. Nous demandons au gouvernement fédéral de modifier la Loi sur l'activité physique et le sport pour appuyer la réconciliation, en s'assurant que les politiques visant à promouvoir l'activité physique comme élément fondamental de la santé et du bien-être, à réduire les obstacles à la participation au sport, à accroître la poursuite de l'excellence dans le sport et à renforcer la capacité du système sportif canadien intègrent les peuples autochtones.

Que se passe-t-il?

Les discussions avec les organisations sportives autochtones ont permis de conclure que la durée nécessaire à cette réalisation doit être prolongée, puisque les changements apportés à la législation nécessiteront une consultation avec d'autres ministères du gouvernement fédéral, en collaboration avec le Cercle sportif autochtone et les peuples autochtones de tout le pays.

Investissements budgétaires récents

À la lumière de la pandémie de COVID-19, de ses mesures de santé publique et des retombées économiques auxquelles ont été confrontées de nombreuses communautés et organisations sportives autochtones, Sport Canada a apporté son soutien au moyen de fonds d'urgence, jusqu'à concurrence de 25 % du financement du fonctionnement et du financement approuvé des organisations sportives respectives. Cette aide s'ajoute au financement actuel reçu en vertu des accords de contribution existants.

Les fonds d'urgence ont été distribués comme suit :

  • 34,5 millions de dollars à 83 organisations sportives de niveau national, selon les besoins ciblés, y compris le Cercle sportif autochtone;
  • 51,4 millions de dollars aux 13 provinces et territoires dans le cadre des accords bilatéraux existants pour aider jusqu'à 700 organismes sportifs provinciaux et territoriaux à but non lucratif, y compris les organismes sportifs autochtones provinciaux et territoriaux, ainsi que les organismes sportifs régionaux et communautaires;
  • 5 millions de dollars aux athlètes amateurs pour les aider à faire face aux répercussions de la perte d'occasions d'entraînement et de compétitions nationales et internationales, y compris le report des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 et des Jeux autochtones de l'Amérique du Nord de 2020.

Prochaines étapes

Les travaux en cours dans d'autres domaines liés au développement du sport autochtone jetteront les bases de la modification future de la Loi sur l'activité physique et le sport.

Au cours des 2 prochaines années (2022 à 2024), le Cercle sportif autochtone dirigera un processus de consultation nationale qui aboutira à l'élaboration d'une stratégie nationale pour le sport autochtone, financée par Patrimoine canadien (Sport Canada). Cette stratégie constituera un cadre de travail pour le développement des participants adapté à la culture, pour un engagement éclairé sur le plan culturel et pour l'élaboration de politiques à tous les niveaux de gouvernement. Elle comprendra également des pratiques exemplaires pour les secteurs autochtones et non autochtones du sport, des loisirs, de l'activité physique, de la santé et du bien-être. Le Cercle sportif autochtone envisage également que la stratégie fournisse un cadre pour la mise en œuvre des appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, et en particulier ceux qui sont axés sur le sport, c'est-à-dire 87 à 91.

90. Nous demandons au gouvernement fédéral de veiller à ce que les politiques, les initiatives et les programmes de portée nationale se rattachant aux sports intègrent les peuples autochtones; nous demandons, entre autres choses :

  1. en collaboration avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, un financement stable et l'accès à des programmes sportifs communautaires qui reflètent la diversité des cultures et les activités sportives traditionnelles des peuples autochtones;
  2. un programme de développement d'athlètes d'élite pour les Autochtones;
  3. des programmes pour les entraîneurs, les instructeurs et les autorités en matière de sports qui sont pertinents sur le plan culturel pour les peuples autochtones;
  4. des programmes de sensibilisation et de formation sur la lutte contre le racisme.

Que se passe-t-il?

Le gouvernement du Canada investit 18,9 millions de dollars sur 5 ans, à partir de l'exercice de 2017 à 2018, et un financement continu de 5,5 millions de dollars tous les 4 ans par la suite, pour soutenir les initiatives relatives à la jeunesse et au sport chez les Autochtones, dans les 4 domaines suivants :

  • Leadership sportif autochtone
  • Programmes sportifs adaptés à la culture
  • Les Jeux autochtones de l'Amérique du Nord
  • Les données et la recherche de Sport Canada

Plus précisément, les investissements ont été attribués pour que :

  • le Cercle sportif autochtone assume un rôle de leader plus important dans le développement du sport autochtone. Cela signifie qu'il soit en mesure d'assumer et de maintenir un rôle de leader national dans le domaine du sport autochtone, notamment :
    • en aidant les organismes sportifs autochtones provinciaux et territoriaux;
    • en appuyant les organismes nationaux sportifs et les organismes de services multisports à harmoniser leurs programmes existants avec le Parcours de développement a long terme du participant autochtone;
    • en veillant à ce qu'une stratégie en matière de données soit élaborée;
  • les provinces et les territoires, au moyen d'accords bilatéraux, renforcent la capacité opérationnelle des organismes provinciaux et territoriaux de sport autochtone, et augmentent l'offre de programmes sportifs en rapport avec la culture, y compris la préparation et les déplacements des équipes participant aux Jeux autochtones de l'Amérique du Nord;
  • les organismes nationaux de sport et les organismes de services multisports assurent la croissance et le développement à long terme des athlètes autochtones grâce à l'offre accrue de programmes sportifs culturellement pertinents.

De plus, le Cercle sportif autochtone copréside, avec Sport Canada, le Groupe de travail permanent sur le développement du sport autochtone sous l'égide du Comité fédéral-provincial-territorial du sport qui relève des ministres fédéraux, provinciaux et territoriaux responsables du sport. Ce groupe de travail réunit les organismes sportifs autochtones et les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux afin de déterminer les priorités du sport autochtone et de créer conjointement des plans d'action pour y répondre, notamment en ce qui concerne les appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation.

Investissements budgétaires récents

À la lumière de la pandémie de COVID-19, de ses mesures de santé publique et des retombées économiques auxquelles ont été confrontées de nombreuses communautés et organisations sportives autochtones, Sport Canada a apporté son soutien au moyen de fonds d'urgence, jusqu'à concurrence de 25 % du financement du fonctionnement et du financement approuvé des organisations sportives respectives. Cette aide s'ajoute au financement actuel reçu en vertu des accords de contribution actuels.

Les fonds d'urgence ont été distribués comme suit :

  • 34,5 millions de dollars à 83 organisations sportives de niveau national, selon les besoins ciblés, y compris le Cercle sportif autochtone;
  • 51,4 millions de dollars aux 13 provinces et territoires dans le cadre des accords bilatéraux existants pour aider jusqu'à 700 organismes sportifs provinciaux et territoriaux à but non lucratif, y compris les organismes sportifs autochtones provinciaux et territoriaux, ainsi que les organismes sportifs régionaux et communautaires;
  • 5 millions de dollars aux athlètes amateurs pour les aider à faire face aux répercussions de la perte d'occasions d'entraînement et de compétitions nationales et internationales, y compris le report des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 et dtes Jeux autochtones de l'Amérique du Nord de 2020.

91. Nous demandons aux hauts dirigeants et aux pays d'accueil de manifestations sportives internationales comme les Jeux olympiques, les Jeux du Commonwealth et les Jeux panaméricains de veiller à ce que les protocoles territoriaux des peuples autochtones soient respectés et à ce que les communautés autochtones locales participent à tous les aspects de la planification et de la tenue de ces événements.

Que se passe-t-il?

Sport Canada a inclus cet appel à l'action dans ses documents partagés avec les organismes candidats et hôtes et d'autres partenaires qui sont responsables de l'élaboration ou du soutien des candidatures aux grandes manifestations sportives. Ces considérations sont également incluses dans la coordination continue de Sport Canada en vue d'élaborer un cadre national de candidature et d'accueil de grands événements sportifs auquel participent les gouvernements provinciaux et territoriaux, ainsi que d'autres partenaires intéressés par les grands événements.

Liens connexes

Date de modification :