Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Le gouvernement du Canada a lancé une enquête nationale indépendante sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Il s'agit d'une enquête indépendante menée à l'extérieur du gouvernement fédéral.

Pour en apprendre davantage sur l'enquête, visitez le site Web de l'enquête et consultez :

Le présent site Web traite de sujets qui peuvent avoir une incidence négative sur le lecteur en raison de leur nature. Le gouvernement du Canada reconnaît la nécessité de prendre des mesures de sécurité pour réduire au minimum les risques associés aux sujets traumatisants. Pour obtenir une aide émotionnelle immédiate, composez le 1-844-413-6649. Il s'agit d'une ligne d'appel d'urgence nationale sans frais, accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, qui offre du soutien à toute personne ayant besoin d'une aide émotionnelle concernant les femmes et les filles autochtones disparues ou assassinées. Vous pouvez également avoir accès à des services de soutien de santé à long terme comme le counseling en santé mentale, le soutien émotionnel communautaire et les services culturels, ainsi qu'à certains services - y compris les frais de transport pour le transport pour aller voir les Aînés, les gardiens du savoir traditionnel et les guérisseurs traditionnels.

Services et renseignements

À propos de l'enquête indépendante

Apprenez-en plus sur le mandat, l'approche et le budget de l'enquête.

Examen du rapport provisoire

Découvrez de quelle façon le gouvernement du Canada répond à certaines des recommandations énoncées dans le rapport provisoire.

 

À propos des commissaires

Apprenez-en plus sur les commissaires qui dirigeront l'enquête et sur la façon dont ils ont été choisis.

Services de soutien en santé

Accédez à des services de counseling en santé mentale et de soutien culturel communautaire si vous ou une personne de votre entourage avez été touchés par ce problème.

 

Cadre de référence

Consultez le cadre de reference.

Programme de prévention contre la violence et l'abus

Découvrez les programmes créés par le gouvernement du Canada pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles autochtones.

 

Processus de définition des paramètres de l'enquête

Découvrez comment les familles des victimes, les intervenants et les Canadiens ont participé au processus de définition des paramètres de l'enquête, et lisez des sommaires des réunions sur la définition des paramètres de l'enquête.

Nouvelles du gouvernement du Canada

Trouvez des communiqués, des déclarations, des vidéos et des ressources du gouvernement du Canada relativement à l'enquête.

 

Contexte de l'enquête nationale

Découvrez pourquoi le gouvernement du Canada s'est engagé à mener une enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Unités de liaison pour l'information à l'intention des familles

Les proches qui voudraient de l'information au sujet d'un être cher disparu ou assassiné peuvent s'adresser à Unités de liaison pour l'information à l'intention des familles.

 

À propos de l'artiste

Cette image est une reproduction de l'œuvre de l'artiste crie des plaines, Ruth Cuthand, How much Was Forgotten (acrylique sur toile), tirée de la collection d'Affaires autochtones et du Nord Canada. Reproduction autorisée par Ruth Cuthand.

C'est en 2010 que l'artiste métisse Jaime Black propose les robes rouges pour représenter les femmes et les filles disparues et assassinées. Lors de son exposition The REDress Project, elle a suspendu plus de 100 robes rouges autour de l'université de Winnipeg afin de sensibiliser la population à cette question. Encore aujourd'hui, les militants de partout au Canada utilisent les robes rouges en guise de représentation des femmes et des filles autochtones victimes de crimes violents et d'invitation à passer à l'action pour prévenir toutes formes de violence.

Date de modification :