Élimination de la poussière

Information à propos des activités d'élimination de la poussière sur le site de la mine Giant.

Comment l'équipe du projet élimine-t-elle la poussière?

L'équipe du projet prend de nombreuses mesures pour réduire et contrôler la poussière sur le site :

Ces dernières années, les employés ont appliqué sur les stériles un produit appelé Soil Sement pour lutter contre la poussière. En 2017, l'équipe du projet a commencé à utiliser un produit différent. Elle a consulté le comité consultatif et le groupe de travail de la mine Giant pour choisir un nouveau produit. Ils ont tous deux appuyé le choix d'un produit dont l'efficacité serait plus durable.

Le nouveau produit (SoilTac) est un polymère sans danger pour l'environnement qui adhère aux matériaux. Quand on l'applique sur la poussière, il crée une croûte très résistante sur le dessus, qui empêche la poussière de s'envoler. On a choisi ce produit, car il peut être appliqué sur les stériles à basse température et créer rapidement une croûte plus épaisse et plus résistante, qui ne doit être reconstituée que tous les trois à cinq ans.

Il y a de l'abat-poussière sur le site en permanence.

Même si l'équipe du projet s'efforce de réduire la poussière générée par le site et de protéger les collectivités avoisinantes, ces mesures ne permettent pas d'éliminer complètement la poussière les jours de grand vent. Par contre, l'assainissement du site va éliminer la poussière. En attendant que les travaux d'assainissement commencent, l'équipe continuera de gérer les terrains secs.

D'où vient la poussière?

Il existe de nombreuses sources potentielles de poussière, surtout dans les régions au climat sec comme Yellowknife. Il ne faut pas oublier que la poussière présente dans les collectivités de Yellowknife, Dettah et Ndilo ne provient pas toujours du site de la mine. L'équipe du projet utilise des outils de surveillance de la qualité de l'air aux limites du site et dans les collectivités, afin de déterminer si la poussière provient du site.

La poussière détectée sur le site ne contient pas nécessairement de trioxyde de diarsenic ou d'autres sous-produits miniers. La destruction sécuritaire du complexe du four de grillage, terminée en 2014, ainsi que l'élimination d'autres infrastructures, ont permis de réduire fortement les risques liés à la poussière provenant du site.

Les appareils de surveillance en temps réel qu'utilise le Programme de surveillance de la qualité de l'air appliquent des critères prudents pour garantir que les résidents ne sont pas exposés à des niveaux inacceptables de contaminants générés par les activités entreprises sur le site de la mine Giant. Pour en savoir plus sur ce que nous mesurons, visitez la Surveillance de la qualité de l'air à la mine Giant.

Date de modification :