Examen du rapport provisoire

Le 1er novembre 2017, l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a publié un rapport provisoire.

Le rapport provisoire comprend des recommandations portant sur des changements visant à améliorer le fonctionnement de l'Enquête et à répondre plus adéquatement aux besoins des survivantes et des membres de la famille. Le gouvernement du Canada prend des mesures en réponse à certaines de ces recommandations.

Soutien en santé et services d'aide aux victimes

Le gouvernement du Canada augmente le soutien en santé et les services aux victimes en :

Fonds de commémoration

Par l’entremise de Condition féminine Canada, le gouvernement établira un fonds de commémoration de 10 millions de dollars sur deux ans pour rendre hommage à la vie et à l’héritage des femmes, des filles et des personnes LGBTQ2S autochtones. Le fonds de commémoration aidera les collectivités autochtones à élaborer et à mettre en œuvre des activités commémoratives. Comme l’Enquête l’a mentionné dans le rapport provisoire, la commémoration publique constitue une méthode puissante pour mettre au jour les vérités, parvenir à la guérison, favoriser la sensibilisation et progresser vers la réconciliation.

Examen des politiques policières

Le gouvernement du Canada reconnaît l'importance de combler les lacunes associées à la prestation de services aux Autochtones dans le système de justice pénale et de renforcer les capacités des organismes d'application de la loi. Jusqu'à 1,25 million de dollars seront versés à des organisations ayant de l'expertise dans l'application de la loi et les services de police afin qu'elles dirigent un examen des politiques et des pratiques policières en ce qui a trait à leurs relations avec les peuples autochtones qu'elles servent.

Bureau national des normes et pratiques d'enquête

Des sommes de 9,6 millions de dollars sur cinq ans serviront à appuyer le nouveau Bureau national des normes et pratiques d'enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Les membres de ce Bureau assurent une surveillance nationale des enquêtes majeures de la GRC. Une part importante de cette surveillance sera axée sur les enquêtes portant sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Date de modification :