Contexte opérationnel et risques principaux

Dans le cadre de son cheminement vers la réconciliation, le gouvernement du Canada a franchi une étape importante pour renouveler sa relation avec les peuples autochtones – une relation fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat – en annonçant un profond changement dans la façon dont il offre des services et fait la promotion de l'autodétermination et de l'autonomie gouvernementale des Autochtones.

Afin de développer des structures mieux harmonisées pour appuyer la réconciliation, le premier ministre a annoncé le 28 août 2017 son intention de créer deux nouveaux ministères :

L'une des étapes clés de cette démarche a été franchie le 30 novembre 2017 par la création de Services aux Autochtones Canada, rendant officielle la création d'un nouveau ministère qui réunit des services essentiels et qui se renforcent mutuellement : les services de santé aux Premières Nations et aux Inuit (autrefois avec le ministère de la Santé), les services d'éducation, les services sociaux essentiels, les services à l'enfance et à la famille ainsi que les services de logement et d'infrastructure (autrefois avec le ministère d'Affaires Autochtones et du Nord Canada).

En 2018–2019, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord poursuivra, en partenariat avec les peuples autochtones, ses travaux en vue de faire avancer les relations de nation à nation, la relation entre les Inuit et la Couronne et les relations de gouvernement à gouvernement; d'appuyer la vision des peuples autochtones à l'égard de l'autodétermination; et de diriger les travaux du gouvernement du Canada dans le Nord.

Le gouvernement du Canada reconnaît que la relation entre la Couronne et les Autochtones a été bâtie sur des structures coloniales, ce qui a contribué à l'écart socioéconomique inacceptable que l'on constate actuellement. Le 14 février 2018, le lancement d'un processus national de mobilisation dirigé par la ministre Carolyn Bennett, en partenariat avec les Premières Nations, les Inuit et les Métis au cours du printemps 2018, donnera lieu à l'élaboration d'un cadre de reconnaissance et de mise en œuvre des droits des peuples autochtones. Ce Cadre inclura des lois et des politiques qui feront de la reconnaissance et de la mise en œuvre des droits le fondement de toutes les relations entre les peuples autochtones et le gouvernement fédéral. De plus, la mobilisation nationale permettra d'éclairer la la forme finale que prendront les deux ministères.

Suite à la création de Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord et de Services aux Autochtones Canada, une occasion historique nous est maintenant donnée d'apporter des changements durables et de s'éloigner des approches coloniales et paternalistes – pour se tourner vers une nouvelle ère de collaboration avec les peuples autochtones – en s'appuyant sur le respect de même que la reconnaissance et la mise en œuvre des droits.

Date de modification :