ARCHIVÉE - Westbank, en Colombie Britannique : Une Première Nation autonome

Renseignements archivés

Cette page a été archivée dans le Web. Les renseignements archivés sont fournis aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Ils ne sont pas assujettis aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiés ou mis à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces renseignements sous une autre forme, veuillez communiquer avec nous.

En 2003, le Première Nation de Westbank a signé une entente historique sur l'autonomie gouvernementale, lui donnant ainsi la capacité de prendre des décisions sur les terres, les ressources, la culture et bien d'autres questions. Voyez comment le gouvernement de cette Première Nation améliore la qualité de vie de ses membres.

Téléchargement : format MP4 (132 Mo)

Transcription : Westbank

Au Coeur de la vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique, en face de Kelowna, se trouve la Première Nation Westbank.

En 2003, les gens de l'Okanagan de Westbank ont réaffirmé leur rêve de devenir une véritable nation en signant un traité d'autonomie gouvernementale. Partout des signes reflètent cette nouvelle réalité : Westbank constitue un gouvernement de Première Nation.

Dorénavant, la bande a la gouverne de ses affaires et la responsabilité de prendre des décisions pour le bien-être de la communauté tout en étant responsable envers ses électeurs.

Déjà, une vingtaine de lois sont en vigueur couvrant des sujets comme les droits matrimoniaux et de propriété, la langue et la culture, la gestion des ressources et l'environnement, l'aménagement du territoire et la taxation. C'est vital pour les quelque six cent membres de la bande et pour les huit mille résidents non-Autochtones qui possèdent des baux sur le territoire de Westbank.

Le gouvernement de la Première Nation a instauré une commission consultative non-autochtone pour assurer que tous les résidents du territoire aient leur mot à dire et soient traités avec respect et équité. Il en résulte une relation amicale entre les deux groupes qui estiment que ce gouvernement autochtone a une approche très progressiste du processus législatif. Ses lois et sa base d'imposition soutiennent le progrès et la prospérité dont profite la communauté.

Une usine de traitement de l'eau, payée à même les taxes et les cotisations, assure les résidents d'un approvisionnement propre et sécuritaire. Le système a la capacité de s'adapter aux besoins de la population croissante pour plus d'une génération.

Le paysage est parsemé de maisons modernes car la construction domiciliaire connaît un essor important. Et le développement économique se poursuit avec l'ajout de grandes surfaces à la centaine de commerces existants de Westbank. Plusieurs sont le résultat de partenariats directs entre le secteur privé et le gouvernement de la Première Nation de Westbank. Cette relation directe, terre-à-terre, qui évite les longues procédures d'approbation donne des résultats probants et efficients qui profitent aux deux partenaires.

Mais au-delà des affaires commerciales, Westbank observe les traditions des peuples de l'Okanagan.

Cela se vérifie dans le respect qu'ils démontrent envers leurs aînés, la génération qui a rendu possible le Westbank d'aujourd'hui, et envers leurs enfants, la génération qui créera le Westbank de demain.

Senisyusten (sensisioustène) « Là où l'on va pour devenir ce que l'on veut » quelle meilleure description pour une école? Ou même pour la Première Nation de Westbank dans son ensemble, où l'on aperçoit l'avenir dès aujourd'hui.

Liens d'intérêt

Date de modification :